Si vous ne voyez pas les animations ci-dessous, téléchargez le Plug-in Macromedia Flash: ici
 

Webmaster : Francis Boutet | M'écrire Forum BIKE 70 | Livre d'Or BIKE 70 | Club BIKE 70 | Team BIKE 70  

 

Menu 

 

Pilotes de légende

 

Courses de légende

 

Motos de légende

 

Personnalités

 

Histoires Anecdotes

  Photos et Vidéos
  Revue de Presse

 

Liens

 

 

CETTE ANNEE LA : Revivez les principaux événements de ces années là. Sport, actualité, cinéma, musique et bien entendu moto. De nombreuses photos, liens vers des sites, documents d'époque.

1969

1970 1971 1972 1973 1974 1975 1976 1977 1978 1979 1980
Retromobile 2009

 

CLIQUEZ SUR LES PHOTOS POUR LES AGRANDIR

De notre "envoyé spécial" : François Gomis

Le salon Rétromobile s’est tenu du 6 au 15 février dans le hall 7 du parc des expositions de la Porte de Versailles à Paris. Le hall 7, c’est le plus éloigné de l’entrée principale du parc. D’accord, il y a des tapis roulants et des escalators. Mais quant même. Faut dix minutes pour y arriver. Et il n’y a pas que des jeunes qui viennent… On pardonne parce qu’il y avait cette année de belles motos au milieu de pleins de machines de transport appelées voitures (mot dérivé du latin vehere : transporter). Des voitures aux noms exotiques comme Ferrari ou Mercedes. 

Revenons à nos moutos (croisement d’un mouton et d’une moto). Les deux-roues n’ont représenté qu’une petite partie du salon, mais ça valait à peu près les 13 euros de l’entrée. Surtout que, même si l’on se moque, il arrive, de temps à autre, par-ci par-là, épisodiquement, que les trucs déjà cités (les voitures) aient une certaine allure et puissent être effleurées des yeux. Treize euros, ça allait. Dix eurent été mieux. Ne parlons pas de 8. Bref. L’organisateur avait organisé (ce qui n’étonnera personne) une rétrospective baptisée « 100 ans de motos bicylindres ». Cette rétro a été confiée à Bernard Salvat du club du Motocyclettiste. Ce dernier mot semble être un barbarisme, mais ne devrait ne plus l’être et donc figurer dans le dictionnaire pour remercier ce club tant la bonne quarantaine de motos présentées étaient de qualité. 

La Kawasaki KR 250 de Grand Prix ex-Baldé, ex-Estro et ex-Guigna (bodet) trônait avec raison, on la voit peu. Nous avons aussi noté, entre autres, la Guzzi V7 Sport (cadre noir) parfaite, hormis peut-être les pots Lafranconi et l’ajout sur le niveau d’huile du pont arrière d’une rallonge coudée, mais je pinaille … 

Le clou pour bon nombre d’entre nous fut cependant cette incroyable moto espagnole, jusqu’alors inconnue au bataillon, une Arisco 250 de 1978. Equipée d’un twin en tandem horizontal 2 temps absolument sidérant, cette moto est exceptionnelle. On la redemande. Hubert Rigal (Monsieur moto de la Société Carclassic) avait fait venir quelques belles pièces dont l’émouvante Aermacchi 250 (accessoirement Harley Davidson) de Renzo Pasolini. Là encore une rareté. 

Arisco 250 Aermacchi 250

Sur le stand d’Yves Kerlo, on retrouvait des jeunesses agréables à regarder, la Yamaha Finacor qui a gagné les 24 Heures du Mans (Nicotte, Bonhuil, Monneret), moto que Kerlo avait préparée et managée pendant la course, une Suzuki d’endurance (on a même vu au salon son papa, Dominique Meliand, monter dessus) et la très attractive ELF d’endurance qui fait toujours un carton auprès de tous les publics. 

Enfin, nombre de très récentes gloires sont passés sur le stand Kerlo : Bourgeois, Fau, Guignabodet, Hampe, Garnier, Guili, Maingret, Monneret, Rigal, Sarron, Saul, mon frère Laurent, le cousin du gendre du beau-frère d’un gars dont j’ai oublié le nom, etc. N’oublions pas de citer Jean Basselin qui dédicaçait non loin son livre sur Johnny Halliday et ses tutures. 

Merci donc à Rétromobile et permettons-nous une suggestion. L’année prochaine, c’est 2010 (ça ne vous a sûrement pas échappé). Comme les années 70 sont mythiques (et quelque peu déjantées), pourquoi pas, 40 ans après, ne pas marquer le coup avec un wagon de motos de cette décennie ? En trichant un peu, la rétro pourrait commencer par la 750 Honda (à câbles, pas à palonnier, please). Voilà, je dis ça comme ça et « à bon pescador, chalut ». 

François Gomis

P.S. : l’auteur du jeu de mot laid final, du calembour moyennement bon de fin de texte, a été condamné à rouler 10 minutes sur une Guzzi V7 ou V7 Spéciale (frein avant inexistant) ou à démarrer au kick une 450 Ducati (retour du dit kick à prévoir). La date de l’exécution n’a toutefois pas été fixée.

 


Manifestations Partenaires

Partenaires et sites amis...