Le Forum

M'écrire webmaster : Francis Boutet  M'écrire

Merci de signer mon livre d'or

Le Forum

Pilotes

Courses

Motos

 

Thierry NOBLESSE

né le
21 mai 1953

SOMMAIRE

Introduction

1968 - 1970 1971 1972 1973 (1)
1973 (2) 1974 1975 1976 (1) 1976 (2)
1977 (1) 1977 (2) 1977 (3) ... A suivre  

LES ANNEES 68 / 70 " LA FOLLE JEUNESSE "

C'est aujourd'hui à 53 ans que je me suis décidé à rassembler mes souvenirs de mon épopée motocycliste.

Je suis né le 21 mai 1953 d'un père fonctionnaire, Inspecteur central aux PTT et d'une mère au foyer. Michel et Annick NOBLESSE ne se doutaient pas que leur dernier enfant, cadet de deux sœurs bien sages, allait, après un début d'adolescence paisible, se passionner pour les motos, au point, un jour de disputer le Championnat du Monde de vitesse.

Tout démarra en mai 68, j'étais alors collégien et durant cette longue grève, un camarade de classe, Serge ORRU, véritable connaisseur de courses automobiles et motos me fit rêver en me cultivant de ses revues préférées : Moto revue, Echappement etc… Chaque bruit de moto nous faisait vibrer, c'était l 'époque des Triumph Bonneville, BSA et le début des petites motos japonaises. C'est donc tout naturellement que je fis le forcing auprès de mes chers parents afin d'acheter mon premier deux roues, une Yamaha 100 Twin Jet, engin qui devait au départ me servir uniquement pour aller, le BEPC en poche, au lycée de Rouen. Tous mes copains de quartier suivirent le pas et une joyeuse bande se forma.

C'est donc avec mon gabarit de jockey, 1m62 et 50 kg, que je vais vous conter l'histoire de mes 11 années de compétition, de 1971 à 1981.

Les premières sorties en 2 roues avec « La Prune » et « Pierrès ».

Ces années là, avec les copains alias : " La Prune " (BMW 250 Mono), " la Couenne " (Jawa 350), " Pierrès " (Honda CB 350), " Gégène " (Honda 125 k5), " Reynald " (Honda CB 250), Serge (Honda CB 50, 5 vitesses) et " Gilou " (125 Puch) et votre serviteur sur 125 Yam YAS-1; nous allions former le " Spychadélic Racing Club " en référence à : la libération des mœurs de Mai 68, la musique, l'avènement des motos japonaises, la liberté sexuelle … tout un symbole ! ! !

Ce club fermé (mais pas aux filles) se tenait dans le sous-sol de mes braves parents si compréhensifs envers leur dernier rejeton. Ce lieu était aménagé en atelier motos et coin boîte de nuit avec bar, estrade, alcôve, coin piano et canapé. Un vrai lieu de rencontres pour motards en herbe, passionnés de musique et de copines…

Toutes nos virées étaient prétexte à se tirer la grosse bourre et à trouver " la courbe qui faisait la différence " ; la nuit était propice à ce genre d'exercice où forcément il y en avait toujours un qui finissait au " tas ".

Je me souviendrais toujours de cette nuit d'été où, direction la course de côte de Pourville, nous avions fait le " trou " Génène et moi, lorsque surpris par un virage, nous étions passés limite. Planqués à l'intérieur de ce dit virage, nous voulions voir les autres " pilotes " à l'œuvre : quel beau passage de la Prune, bon freinage de Pierrès, Reynald très limite et quelle stupéfaction lorsque Gilou sur Puch 125 tira tout droit dans les champs en effectuant une cabriole invraisemblable, perdu de vue était le mot. Heureusement, nous le retrouvions dans les maïs, légèrement contusionné. Je vous dis le " Joe Bar Team " existait vraiment à cette époque.

Mais tout ceci nous fit comprendre qu'il fallait passer à autre chose, soit :

" La compétition de vitesse moto ".

 

Serge et moi dans le jardin de mes parents, à l'âge de 16 ans avec nos premières motos Peugeot 125 et Yamaha 100 Twin Jet .

 

PALMARES

Place

Année

Moto

Catégorie

Résultats en GP

22

1977

MOB

125 cc

S 9 - GB 7

17

1978

MOB

125 cc

E 8 - F 6 - YU 10

20

1979

MOB

125 cc

S 3 - F 5

24

1980

MOB

125 cc

I 7

21

1981

MOB

125 cc

D 5 - SF 10

Retour sommaire Thierry Noblesse

RETOUR MENU PRINCIPAL

retour sommaire