Si vous ne voyez pas les animations ci-dessous, téléchargez le Plug-in Macromedia Flash: ici
 

Webmaster : Francis Boutet | M'écrire

 

Menu 

 

Pilotes de légende

 

Courses de légende

 

Motos de légende

 

Personnalités

 

Histoires Anecdotes

  Photos et Vidéos
  Revue de Presse

 

Liens

 

 

CETTE ANNEE LA : Revivez les principaux événements de ces années là. Sport, actualité, cinéma, musique et bien entendu moto. De nombreuses photos, liens vers des sites, documents d'époque.

1969

1970 1971 1972 1973 1974 1975 1976 1977 1978 1979 1980
Courses de Légende Le BOL d'OR 1975

voir le début

SUITE ...

Vers 4H00 du matin la pluie s'invite à la fête faisant chuter les chronos. Les Kawa tournent en 2'20, alors que  beaucoup d'équipage sont plutôt en 2'30, 2'40.

Au petit matin, c'est toujours la Kawasaki N°1 qui est en tête, suivie à un tour par Estrosi et Husson, à 7 tours on retrouve la BMW de Guili-Dhane et à 10 tours la Kawasaki de Ravel-Peyre. Juste derrière, à un tour, c'est la GG de Duhamel-Baldé qui est  talonnée par la Yamaha de Boinet-Debrock.

Cette matinée voit une regrettable disqualification. William Gougy chute au Musée au guidon de la Kawasaki Rungis Moto. William pousse un moment sa moto, mais épuisé c'est Bontemps qui vient le relayer dans les  Esses Bleus ... la sanction est immédiate. 

A ce moment de la course on remarque une moto qui pendant la nuit a fait un forcing incroyable, il s'agit de la Yvon DuhamelGodier Genoud de Duhamel-Baldé. Rendez vous compte, après leur double chute, ils rétrogradent de la 3e place à la 44e position !!!. Cette situation aurait pu en décourager pas mal, mais c'était mal connaître Jean  François et "Superfrog", qui ont décidé de se bagarrer jusqu'au bout. Tournant par moments en 1'56 et utilisant leur don remarquable de tacticiens, ils grignotent place après place. A 19H00, ils pointaient à la 32e position, à 20H00, ils étaient déjà 15e, à 21H00 c'est encore 5 places de gagner, une de plus à 22H00, à minuit ils sont 8e. Ils seront ensuite 6e, pour grignoter une nouvelle place à 7H00 du matin. A 11H00, ils sont sur le podium, 3e !!!!

A 13H00, coup de théâtre, la Kawasaki N° 8, avec à son guidon, Christian Estrosi, passe en ratatouillant devant les stands. Elle s'arrêtera le tour suivant, et restera 10 minutes aux stands, soupape grillée ?. Mais quelques tours plus tard même bégaiement du moteur. Nouvel arrêt au stand et cette fois on vérifie l'allumage. La moto tourne de nouveau comme une horloge. Après l'arrêt de la Kawasaki Cassegrain, la Godier Genoud de tête à suffisamment d'avance pour diminuer la cadence ... 8000 tours maxi. Les postions de tête ne changeront plus jusqu'à l'arrivée à 16H00. Pourtant certaines machines sont au bout du rouleau. La 700 TZ de Boinet-Debrock a fortement baissé de régime et Jean Paul tente de la faire tenir jusqu'au bout. Chez Ducati, la N°4 qui est repartie des stands à 13H00, fait un bruit très bizarre !!!

Les trois Kawasaki se sont rassemblées pour passer la ligne d'arrivée ensemble, la piste sera envahie, fin de ce 39e Bol d'Or sur un triomphe vert.

1er :Godier-Genoud / Kawasaki 1000 / 675 tours
2e : Estrosi-Husson / Kawasaki 986 / 669 tours
3e : Duhamel-Baldé / Kawasaki 1000 / 667 tours
4e : Guili-Dhane / BMW 980 / 661 tours
5e : Peyre-Ravel / Kawasaki 998 / 661 tours
6e : Boinet-Debrock / Yamaha 746 / 647 tours

cliquez pour voir la suite du classement

sources Moto Journal N° 234 et Moto Revue N° 2235 du 25 septembre 1975

Superbe article d'Eric Glain pour Moto Revue et de Jacques Bussillet 
Je ne connais pas le nom des photographes ...

CLIQUEZ SUR LA PHOTO POUR RETROUVER L'HISTOIRE DE LA RENOVATION 
DE LA GODIER GENOUD VICTORIEUSE DU BOL 1975

voir le début

COURSES ANNEXES : LA COUPE KAWASAKI ET LE CHALLENGE EUROPA

COUPE KAWASAKI

Dumaret 2e en Coupe et 3e au Challenge Europa

Lors de ce Bol d'Or est organisé, la 5e manche de la Coupe Moto Revue Kawasaki.
Aux essais c'est Albéra qui réalise la pole (2'04"6/10) devant Sarron. On retrouve Espié et Courly en 2e ligne, alors qu'Eric Saul, ayant chuté ne peut faire mieux que le 12e temps.

La course est partie sur les chapeaux de roue. Au premier passage on retrouve Espié en tête, pendant que Le Liard qui roule avec une moto d'emprunt, rentre au stand, suite à une tenue de route aléatoire.
Ensuite c'est Dumaret qui prend la tête, Eric Saul ayant entamé une superbe remontée, n'est pas loin.
Denis Boulom, qui souffre d'une récente chute, serre les dents et reste dans le peloton. Devant c'est le chassé croisé entre Soler, Espié, Sarron, Leclaire et Boulom qui prend la tête au 6e tour, mais Sarron repasse devant le tour suivant. De son coté Saul décide de passer la surmultiplié et garde la tête du pendant 4 tours !!! Superbe baston, dans ce paquet compacte de furieux qui sont roue dans roue. Au 14e tour, c'est le premier coup de théâtre, Sarron est en tête, mais Saul ne passe plus. Son mécanicien a oublié de faire le plein de la moto, une négligence qui coûte cher à Eric. Au final c'est Sarron qui bat Dumaret pour 6 dixièmes. Denis Boulon complète le  podium après une course  courageuse. Au classement général, Denis Boulon est en tête avec 58 points, devant Eric Saul (40 points) ... qui rage pour cette stupide panne d'essence et Sarron remonte à la 3e position provisoire.

CHALLENGE EUROPA


En challenge Europa, superbe bagarre entre Sarron (62), Dumaret et François

Le challenge Europe, comme son nom l'indique est une Coupe Kawasaki franco-belge.  Les pilotes belges partaient défavorisés pour cette première édition, car ils ne connaissaient pas le circuit et courraient pour la première année dans la Coupe Kawa belge sur des 400 S3 (avant ils roulaient sur des 250 S1).

Marcel Joly va prendre la tête dés le départ et personne ne pourra le rejoindre

C'est l'angevin, Joly qui domine de la tête et des épaules cette course. Il prend la tête  dés le départ pour ne plu la quitter. Et les temps  sont là pour confirmer sa performance, puisqu'il réalise une moyenne de 128,579 km/h, supérieure à celle de Sarron, vainqueur de la course de la Coupe.
Derrière Joly ce sont quatre pilotes qui se tirent une superbe bourre. Saul, Dumaret, François et Sarron n'amusent pas le terrain. Mais c'est Eric qui réussit à coiffer ses adversaires pour monter sur la 2e place du podium. Dumaret termine 3e et François 4e juste devant Sarron. Le premier pilote belge, Tournay, termine 8e.

Joly, vainqueur du premier Challenge Europa

cliquez pour voir la grille de départ de la manche de coupe kawa

cliquez pour voir le classement de la manche de coupe kawa

cliquez pour voir l'histoire et les photos de Marcel Joly

 


Manifestations Partenaires

Partenaires et sites amis...