Si vous ne voyez pas les animations ci-dessous, téléchargez le Plug-in Macromedia Flash: ici
 

Webmaster : Francis Boutet | M'écrire | 

 

Menu 

 

Pilotes de légende

 

Courses de légende

 

Motos de légende

 

Personnalités

 

Histoires Anecdotes

  Photos et Vidéos
  Revue de Presse

 

Liens

 

 

CETTE ANNEE LA : Revivez les principaux événements de ces années là. Sport, actualité, cinéma, musique et bien entendu moto. De nombreuses photos, liens vers des sites, documents d'époque.

1969

1970 1971 1972 1973 1974 1975 1976 1977 1978 1979 1980
Pilote de légende : Gérard Debrock (né le 22/02/1942

GD : En 1974, je n'ai pas pu me mettre d'accord financièrement avec Villaseca sur mes primes, j'étais moins payé que Bourgeois et Tchernine avec pourtant 2 victoires, j'ai donc signé avec Honda pour les 1000 km du  Mans, le Bol et les 24H de Spa, avec Jean Claude Chemarin comme coéquipier. Notre chef chez Honda était Jean Louis Guillou, qui sans être motard lui même, avait un regard acéré sur la course en général. De plus il était d'un abord très agréable et j'ai beaucoup de plaisir à le revoir aujourd'hui.
Pour les courses de cette année 1974, nous avons terminé 9e des 1000 km du Mans avec une 750 Honda , même dopée en 860, qui était dépassée. Pour le Bol une belle 3e place récompense nos efforts car le course fut très difficile psychologiquement. L'organisation avait répandu sur la piste une poudre qui absorbait l'huile répandue ... ça marchait bien, sauf que cette poudre se collait sur nos pneus et nous a fait chuter 5 fois !!!!
Au mois d'août nous avons gagné les 24 h de Spa haut la main, mais il faut reconnaître que la chance nous a bien aidé car les favoris, Godier et Genoud ont cassé un ressort se soupape dés le départ et n'ont jamais pu nous repasser et les anglais Williams et Williams sur la Honda Anglaise ont quant à eux chuté dés les premiers tours, se blessant assez sérieusement. Même si la chance était de note coté, je suis fier de notre prestation, car nous avons battu le record de vitesse sur 24H du circuit ... et le record n'a jamais été battu.

Coté vitesse ça c'est moyennement passée, mais avec quand même une 8e place au Grand prix de France 350 cc.

1974 GP de France 350 8e

24 H de Liège 1er

1000 km du Mans 1974

En 1975, avec Jean Claude Chemarin, nous formons le Team Delta Charly, avec comme objectifs de faire chacun les 3 catégories (250,350 et 750), mais pas sur tous les circuits. Coté résultats cette année n'a pas été terrible, par contre je me souviens de quelques anecdotes. Pour les 200 miles du Paul Ricard notre mécano a fait par erreur deux fois le plein d'huile de la boite de vitesse des 700 TZ ... après quelques belle glissades nous rentrons au stand sans être tombés et nous repartons une fois l'excédent d'huile enlevé ... nous avons s terminé la course aux 17e et 18e place... Une autre, à Brands Hatch, au mois d'août, nous étions engagés aux Hutchinson 100 sur le circuit utilisé à l'envers. Notre mécano un peu néophyte, s'est laissé "intoxiquer" par le mécano d'Estrosi qui lui avait dit qu'ici il fallait mettre des gicleurs avec 20 points de plus !!! Il l'a fait sans m'en parler et évidemment ma moto n'avançait plus. C'était aussi cela la "camaraderie" du paddock ... ça n'était pas grave, je roulais là pour m'amuser, mais j'ai commencer a moins m'amuser quand j'ai commencé à me faire doubler par les 350 !!!
Pour le Bol je n'ai pas eu de guidon d'usine, alors avec Jean Paul Boiner qui avait un bon contrat avec BP et Murit, nous avons décidé d'aligner la 700 TZ qui était préparé par la SMEIG. Nous avons réalisé la pole position devant Godier/Genoud et au bout de la course nous terminons 6e ... mais avec une moto complètement à l'agonie. On aurait pu faire mieux, mais il fallait changer les plaquettes de freins à chaque relais et sans compter la batterie qui ne tenait pas la nuit et qui nous a également beaucoup pénalisé.

FB : En 1976 tu avais décidé d'arrêter la course ?

GD : c'est vrai, je voulais arrêter de courir, mais j'ai quand même décidé de courir les 1000 km du Mans avec Boiboi sur la moto du Bol 1975 ... et nous avons terminé 3e. J'ai également pu participer aux 1000 km de Mettet sur une Honda d'usine grâce à Jean Claude Chemarin, mais nous avons cassé au bout de 2 relais.... voila fin de l'aventure.

FB : Fin de l'aventure ... pourtant on te revoit au guidon d'une moto de course en 1979 ?

Oui, ma carrière moto était normalement terminée mais pour faire plaisir à un copain, j'ai fait une pige au Bol d'Argent 79 sur une 1000 Kawa. Cette course s'est vite terminée car le copain s'est mis au tas dés son  premier relais...

FB : Aujourd'hui quel est ton regard sur ces années de course ?

J'ai toujours abordé la course comme un loisir. je n'ai jamais pensé en faire un métier comme certains ont pu le faire à la fin des années 70. Je me suis régalé, peu blessé, tout ça pendant une époque formidable. Mes performances en vitesse n'ont pas toujours été excellentes, mais je ne devais rien à personne. Par contre en endurance, c'est différent car derrière les pilotes il y a toute une équipe. Dans cette discipline j'ai pas mal réussi, mais pour réussir en endurance pas mal de facteurs interviennent. pour ce qui me concerne, j'ai toujours eu une très bonne condition physique, car étant assez éclectique, je pratiquai régulièrement l'aviron, la musculation et du volley ball. Au niveau pilotage sans être très rapide, j'étais capable de tenir un rythme élevé très longtemps et sous la pluie j'étais assez bon ... je crois ! Mais je le répète, la course était un loisir et je n'étais pas prêt à prendre tous les risques. 

FB : Pratiques tu encore la moto ou d'autres sports ?

Depuis un vingtaine d'année et encore aujourd'hui je roule un peu en enduro, c'est très amusant, et comme j'aime la nature, c'est un plaisir pour les yeux ... sinon je fais du ski et du VTT.

 


Manifestations Partenaires

Partenaires et sites amis...