Si vous ne voyez pas les animations ci-dessous, téléchargez le Plug-in Macromedia Flash: ici
 

Webmaster : Francis Boutet | M'écrire | 

 

Menu 

 

Pilotes de légende

 

Courses de légende

 

Motos de légende

 

Personnalités

 

Histoires Anecdotes

  Photos et Vidéos
  Revue de Presse

 

Liens

 

 

CETTE ANNEE LA : Revivez les principaux événements de ces années là. Sport, actualité, cinéma, musique et bien entendu moto. De nombreuses photos, liens vers des sites, documents d'époque.

1969

1970 1971 1972 1973 1974 1975 1976 1977 1978 1979 1980
Courses de Légende : Rungis
 

La course
avec des vidéos et photos et le programme

Le rassemblement
avec des témoignages

Ils ont chanté Rungis
Renaud, Ferré

 
LE RASSEMBLEMENT
 

(JPG)Dans les années 1970 les motards de la région parisienne se rassemblent à la Bastille et suite à la course organisée le  22 octobre 1972 à Rungis, ils décident "d'imiter" leurs idoles. Les motards viennent alors s'affronter tous les vendredis soirs sur les parkings des Halles. Circuit improvisé, dont la caractéristique principale est le manque total de sécurité (25 tués entre 1977 et 1978 à Rungis).

Toutes les cylindrées sont mélangées et les Japauto, se font faire l'inter par des mobs trafiquées, pendant que certains pilotes de la Coupe Kawa, viennent régler leur machines. Tout cela au ras des spectateurs amassés sur les trottoirs ... c'est d'ailleurs dans la foule des spectateurs qu'il y eu le plus de victimes de ces courses sauvage.

En 1978, pour éviter la poursuite de l'hécatombe des motocyclistes, sous l'impulsion des motards et d'Yves Mourousi nommé « Monsieur Moto » par le gouvernement, il fut décidé de la construction d'une piste de moto afin que tous les motards puissent s'exercer à la course motocycliste en toute sécurité. 

En 1979, la municipalité de Tremblay-en-France accepte, à la demande de l'État, qu'un circuit soit implanté de manière provisoire sur le territoire communal. Le circuit sera inauguré le 1er décembre 1979, sous le nom de Circuit Carole. Carole est le prénom d'une jeune fille (Carole Le Fol) décédée lors de l'un des derniers runs sauvages de Rungis, elle avait 18 ans...

(JPG)

(JPG)

Rungis novembre 1973 : Kawasaki 500 Mach III, 
réservoir Read Titan 35 litres, un carénage d'amateur avec un phare de DS pour éclairage.

Mon coup de gueule ...

Rungis …

Pour moi Rungis est l'expression de la révolte naturelle que tout adolescent porte en soi. Suivant son milieu social, ses rencontres, ses affinités, son sexe, cette révolte va s'exprimer de différentes façons. Certains choisissent la musique, l'habillement … d'autres la vitesse (voiture et moto) … ou les trois à la fois, le motard " lambda " aime le rock, s'habille en cuir noir et se défoule sur des machines rapides. 

Cette mise en danger permanente, ce désir de braver l'interdit ou tout simplement d'être différent pour un adolescent a toujours fait parti de l'humain…. Mais la réponse de la société, au sens large du terme, a toujours été la même quelque soit l'époque : mépris, fermeture d'esprit, répression, voire stigmatisation d'une partie de la population contre ces " hors la loi " … 

Je ne crois pas à un monde manichéen, les bons d'un coté les méchants de l'autre, le motard de Rungis n'échappe pas à cette règle, tous ne sont pas des anges, mais derrière les casques, qui sont de vrais masques, se cachent des individus qui ont besoin de reconnaissance, d'amour, de dialogue…. globalement que l'on s'intéresse à eux … 

La Moto est un choix de vie qu'il faut respecter. A force de vouloir réprimer, à force de vouloir aseptiser une société, interdire les choix et les risques, en " sécurisant " à outrance notre parcours sur cette terre, la société enlève l'essence même de la vie, empêche les expériences, qui font grandir, qui construisent les âmes et au final, nous masquent la vraie vie. 

Bien sur, il y a un prix à payer, bien sur il est légitime de protéger … mais quel est le vrai geste d'amour envers l'autre, le protéger à outrance contre soi même, ou lui montrer les risques, l'éduquer, mais lui laisser son libre arbitre dans le choix de ses expériences … Car finalement, en interdisant, en niant la réalité, ce n'est pas l'adolescent que l'on protège, mais égoïstement, on se protège soi-même. Quand on aime quelqu'un on ne peut pas interdire à l'autre d'aller au bout de soi même, au bout de ses rêves, on peut lui ouvrir les yeux sur certaines situations extrêmes, mais l'amour de l'autre, c'est également de respecter ses choix et ce qu'il a de plus profond en soi. Et ce qui est vrai pour un individu devrait l'être également pour une société qui aime ses administrés. Nos jeunes ont besoin d'être encadré, écouté, compris et surtout protégé d'eux-mêmes, pas en interdisant car le remède serait pire que le " mal " (pourquoi y a-t-il tant de suicide de jeunes ????), mais en proposant des solutions pour que le jeune puisse exprimer sa révolte sans mettre en danger son intégrité physique. Pour la moto, c'est effectivement d'ouvrir des circuits (comme Carole), pour la musique c'est de multiplier les lieux d'expression … etc… Mais globalement, c'est construire une société où les adultes mettent en avant des termes qui aujourd'hui paraissent désuet et vides de sens, des mots comme espoir, rêve, partage, espérance, AMOUR c'est-à-dire respect de l'autre dans ce qu'il est au plus profond de lui, respect de l'autre dans ses différences et ses choix… Beaucoup disent que c'est impossible et parlent d'utopie … je pense que c'est plus facile et plus " démagogique " de réprimer, d'interdire, que de montrer, d'écouter, d'éduquer … c'est surtout plus long et le temps c'est de l'argent … mais combien vaut la vie de nos jeunes, à combien estiment-on les rêves détruits, les espoirs anéantis, les hommes et les femmes blasés et aigris qui ne croient plus en rien … tout cela parait être bien loin du sujet des concentres de Rungis, mais bien au contraire c'est une expression comme beaucoup d'autre de la révolte des jeunes et c'est surtout avec l'ouverture du circuit Carole, la preuve que les rêves peuvent se réaliser, que le monde de la moto a pu mettre en œuvre une utopie … une utopie qui s'est ensuite concrétiser dans d'autres actions comme la Mutuelle des Motards etc… 

Aujourd'hui les " casseurs de rêves " veulent nous faire croire que ce n'est jamais arrivé, qu'il y avait autre chose derrière de plus ou moins louche … qu'importe ces " jaloux " qui finalement sont victimes de leur propre système, car n'ayant pas pu assouvir leurs rêves, ils combattent farouchement ceux qui y arrivent … qu'importe ce que l'on essaye de nous faire croire, osons lever le rideau, osons l'espoir, osons assouvir nos rêves.

Francis

 

 

Merci à : 

http://www.forum-auto.com/moto/section30/sujet275341.htm

http://moto.caradisiac.com/Si-on-allait-rouler-a-Rungis-756

Huhu, membre du forum Motorlegend

Gérard Homann - Rove68
http://gerard.homann.free.fr/WEB_AUTRE/photos_moto.htm
http://diaposdavant.canalblog.com/

JACQUES MASSE
Le sympathique Webmaster du site 'La Bouillote"
http://pagesperso-orange.fr/jacques.masse/

Albert Judenne, JC Jacq et Marcus pour les vidéos, Vincent pour le programme

et à vous tous pour vos témoignages


Manifestations Partenaires

Partenaires et sites amis...