Si vous ne voyez pas les animations ci-dessous, téléchargez le Plug-in Macromedia Flash: ici
 

Webmaster : Francis Boutet | M'écrire |

 

Menu 

 

Pilotes de légende

 

Courses de légende

 

Motos de légende

 

Personnalités

 

Histoires Anecdotes

  Photos et Vidéos
  Revue de Presse

 

Liens

 

 

CETTE ANNEE LA : Revivez les principaux événements de ces années là. Sport, actualité, cinéma, musique et bien entendu moto. De nombreuses photos, liens vers des sites, documents d'époque.

1969

1970 1971 1972 1973 1974 1975 1976 1977 1978 1979 1980
Pilotes de légende : Hubert RIGAL (né le :10/12/48)

 Lire également "Hubert Rigal par ... lui même..."

71 côte de Limonest (à gauche Vinai)1970 - Hubert Rigal a débuté la compétition moto en 1970 par l'intermédiaire des courses de côte. Il termine régulièrement dans les premiers avec sa Norton, mais il a envie d'essayer autre chose, alors il se lance sur la piste. Toujours en 70, Il s'inscrit aux Trophées d'hiver à Magny Cours et il termine 8e au général et 1er en National. Grâce à cette première expérience, Hubert n'a qu'une idée en tête, devenir pilote professionnel. Mais habitant à Grasse et voulant mettre toutes les chances de son coté, il décide de monter à Paris. Il y rencontre alors un bon pilote de l'époque, Jean Paul Passet qui est aussi concessionnaire Kawasaki. Jean Paul se laisse convaincre par Hubert et lui donne un coup de main en lui prêtant la toute nouvelle 750 H2 pour qu'Hubert puisse disputer la saison 1972. 

Témoignage de Jean Paul Passet 

" Comment j'ai connu Rigal ?  La veille des trophées d'hiver à Magny Cours, toutes les chambres de l'Hôtel du Commerce de St.Parise étaient prisent et il y a un pilote du midi  (son nom m'échappe) qui a accepté de rétrocédé un bout de parquet pour moi et pour le copain qui m'accompagnait. Hubert qui était aussi en "surnombre", dormait aussi sur le plancher. De nombreux projectiles volaient d'une chambre à l'autre et pendant que la bataille faisait rage, faute de pouvoir se reposer, nous avons bavardé. Hubert m'a parlé de ses victoires en course de cote avec sa Norton. Il était angoissé de ne pas pouvoir dormir à la veille de sa première course sur circuit. Quand les Guili, Rougerie et autres se sont calmés ,on a pu enfin dormir. Le lendemain nous nous sommes cotisés pour payer la casse à la Patronne qui était une "brave femme". Pendant la course j'étais devant Hubert. Une 500 kawa devant une Norton, c'est normal !!! J'ai grillé un fusible et la démonstration de la supériorité du 500 Kawa sur la Norton a tourné court. En 72 j'avais acheté une H2 pour faire les courses de cote et l'endurance. L'importateur BMW m'a engagé pour faire les courses d'endurance (10h de Monthléry,1000kms du Mans, 6h de Rouen et Bol) avec une 75/5 usine. En 500 , j'avais une Kawa H1RA prêtée par Maugendre ,en 350 une TR2B dans un cadre Seeley et en 250 une TD3 que j'avais achetée neuve. Hubert avec qui j'étais resté en contact, n'a pas manqué de remarquer que je ne me servais pas de la H2. "Prête la moi pour le Castelet, c'est dans mon jardin, je connais le circuit comme ma poche...." Je me suis laissé faire et manque de chance Hubert à gagné. J'ai encore joué le" chef d'écurie" avec ma moto-perso ,pour Charade et Magny Cours tout en incitant Maugendre à trouver une moto pour cet excellent pilote" hors-normes".  

Hubert sur  sa H2 (cliquez pour agrandir)1972 - En effet le 10 mars 1972, Hubert reçoit son "cadeau". Il remporte alors la première épreuve sur le Paul Ricard, c'est alors qu'il rencontre Xavier Maugendre, importateur Kawasaki, qui l'aidera pour la saison 1973.
Avec sa H2 il participe également au Bol d'Or en compagnie de Gougy mais ils abandonnent avant la mi-course sur problème d'allumage.

1973 -  C'est donc toujours sur Kawasaki qu'Hubert roule cette année là. C'est en fait Eric Offenstadt qui va s'occuper d'Hubert, allant  même jusqu'à lui payer un stock de pièces, son camion et ses frais. Grâce à cette structure, Hubert gagne de nombreuses courses, dont la fameuse Coupe des 4 Saisons et termine 2e du général du Critérium 750. Il enchaînera d'ailleurs le Bol d'Or sur une H2 (avec pièces racing) aux couleurs "Cassegrain". Avec son coéquipier Gougy, ils termineront à une belle 6e place au milieu de tous les 4 temps. 
Cette année là, toujours sur Kawasaki, il termine 3e du tout nouveau "Tour de France Moto"

1974 - Fin 73 il abandonne définitivement son travail dans la parfumerie pour se consacrer à 100% à la course. Le budget pour devenir inter en vitesse étant conséquent, il participe à de nombreuses épreuves d'endurance. Il court alors su la BMW officielle avec Jacques Luc comme coéquipier. Il mène le Bol d'Or jusqu'à 2 heures de l'arrivée. Il se rattrape en terminant 2e du Tour de France.

Tour de France 1975
Hubert Rigal gagne le Tour 1975 sur BMW

1975 - Cette année là il gagne le Tour de France Moto sur BMW et commence à revenir à la vitesse en terminant 6e de la manche française du championnat d'Europe 750 cm3.

Tour de France 761976 - Hubert a obtenu un guidon sur une Honda officielle en endurance et il remporte pour cette marque le Tour de France Moto.

1977 - Sa rencontre avec M. de Saint Genies, directeur chez TOTAL, fut déterminante pour la suite de sa carrière vitesse. En effet c'est grâce au groupe pétrolier qu'Hubert pu acquérir sa 700 Yamaha qui lui permit de réaliser de très bons résultats en Championnat du Monde 750. Pour sa première course à Imola, il termine 8e et monte sur le podium (3e derrière Baker et Sarron) dès la manche suivante en Espagne avec la moto que lui avait prêtée Chemarin. A Dijon il marque les points de la 9e place et termine au pied du podium (4e) à Brands Hatch (derrière Baker, Haslam et Newbold). La course de Salzbourg voit beaucoup de "beau monde" devant et malgré la "concurrence" il réalise une superbe 5e place en course comme aux essais, à noter les 4 premiers de cette course : 1er Baker, 2e Agostini, 3e Sarron, 4 Luchinelli !!! et il devance les Pons, Van Dulmen et autres Lansivuori. La course suivante à Zolder le voit partir à la faute alors qu'il était en tête de l'épreuve devant Cecotto. Mais il redresse la barre à Assen en terminant 8e. Des 2 manches outre Atlantiques, Laguna Seca (US) et Mosport(Canada), il ne raménera que les points de la 7e place acquis sur le sol canadien. Ensuite il bloquera son moteur pour la dernière manche à Hocheheim. Il terminera 6e au classement final du mondial à seulement 1 point du 5e (Katayama), à 4 points du 4e (Luchinelli) et à 9 points du 3e (Agostini)... c'est l'intouchable Steve Baker qui devient champion du monde devant Christian Sarron.

sa belle saison 1977 (Photos C. Lacombe Moto Journal)

1978 - 1979 Grâce à ses prouesses de 1977, Jean Claude Olivier, le patron de Yamaha France, décide de l'aider. Même si les saisons 78 et 79, ne permettent pas à Hubert de réaliser les mêmes résultats, il temine 10e au mondial 78 et 9e en 1979. A noter de superbes bastons avec les Roberts (vice champion du Monde 78), Cecotto (Champion du Monde 78), Pons (Champion du Monde 79), Baker, Sarron Hansford etc... Citons par exemple la 2e manche du GP de Belgique 78, qui se déroulait sur le circuit de Nivelles, dans laquelle, Hubert s'est arsouillé avec Cecotto, Moineau, Bonera, Sarron et Frutschi, Hubert terminant 5e de la manche à seulement 7 secondes de Sarron (4e).

1980 : Grand Prix 500

1986 : Hubert passe avec brio aux 4 roues 3ème du Dakar 1986 (Mitsubishi) avec 5 victoires de spéciales. Vainqueur également de la Baja Espagnole.

1987 : nouvelle victoire à a Baja Espagnole

Participation à la coupe Porsche (10e)

A noter qu'Hubert Rigal s'est occupé pendant 10 ans (1978 - 1988) de la logistique du Paris Dakar.  Il a été également à la "relation presse" pour Yamaha.

1998 : Vice champion de France d'Endurance Tout-Terrain (Team Toyota France)
1999 : Champion de France d'Endurance Tout-Terrain (Team toyota France)


Hubert Rigal à la BMW BOXER CUP 1999

Aujourd'hui Hubert a une agence de communication et a monté un business de vente de motos de prestige.

MOTO TOUR 2003 : Les "anciens" du Tour de France Moto sont venus retrouver l'ambiance spécifique de cette course ... sur la photo 2 anciens vainqueurs se racontent leurs souvenirs. A gauche Gille Husson (vainqueur 1980) et à droite Hubert (vainqueur 75 et 76).

 


Hubert Rigal ... par lui même 

Hubert nous a fait la gentillesse de nous résumer sa carrière sportive et professionnelle... Dans un premier temps j'ai voulu scinder son témoignage en plusieurs "épisodes"... mais finalement ne sachant pas vraiment où couper et ayant tellement pris du plaisir à lire d'une traite ce texte rempli de souvenirs et écrit avec humour et talent que je vous le livre en entier... alors mettons le compteur de la machine à remonter le temps vers le milieu des années 60 et suivons Hubert dans ses fabuleuses aventures ... moteur ... ou plutôt gazzzz ! cliquez pour lire l'article

www.classic-motorbikes.com


PALMARES

CHAMPIONNAT D’EUROPE 750 

1975

Pl.

Nat.

Machine

Pts Bruts

US

I

B

F

S

SF

GB

NL

D

26

MC

Yamaha

5

-

-

-

6e

-

-

-

-

-

CHAMPIONNAT DU MONDE 750

1977

Pl.

Nat.

Machine

Pts Bruts

US

I

E

F

GB

A

B

NL

US

CN

D

6

MC

Yamaha

37

-

8e

3e

9e

4e

5e

-

8e

-

7e

-

1978

Pl.

Nat.

Machine

Pts Bruts 

I

F

GB

A

E

D

B

NL

US

CN

10

MC

Yamaha

18

-

-

4e

6e

8e

-

7e

-

-

-

1979

Pl.

Nat.

Machine

Pts Bruts

I

GB

F

CH

A

CN

US

NL

D

YU

9

MC

Yamaha

49

-

9e/8e

-/8e

-

4e/4e

-

-

10e/10e

4e/4e

7e/8e

Champion d'Europe d'Endurance 1976

                TOUR DE FRANCE MOTO                 

1973 : 3e sur Kawasaki - 1974 : 2e sur BMW
1975 : 1er sur BMW - 1976 1er sur HONDA

voir mon dossier sur le Tour de France Motos

 

Lire également "Hubert Rigal par ... lui même..."

  
Circuit du Mans 1972 (épreuve de championnat de France) 
Kawa 500 H1R cadre coque Offenstadt écurie Baranne.

Photos fournies par Hubert Rigal (merci Hubert pour ta collaboration)


Hubert Champion d'Europe d'Endurance 1976 sur 
HONDA RCB d'usine

sur son OW31

Sur la RCB d'Usine (ML)

1er du Tour de France 76

pilote officiel Toyota


au Paris - Pékin

Coupe Porsche

le "Hub"

  VIDEOS


Coupes Moto Légende 2017 : Interview Hubert Rigal par froadster


Manifestations Partenaires

Partenaires et sites amis...