Si vous ne voyez pas les animations ci-dessous, téléchargez le Plug-in Macromedia Flash: ici
 

Webmaster : Francis Boutet | M'écrire | Forum BIKE 70 | Livre d'Or BIKE 70 | Club BIKE 70  | Team BIKE 70 

 

Menu 

 

Pilotes de légende

 

Courses de légende

 

Motos de légende

 

Personnalités

 

Histoires Anecdotes

  Photos et Vidéos
  Revue de Presse

 

Liens

 

 

CETTE ANNEE LA : Revivez les principaux événements de ces années là. Sport, actualité, cinéma, musique et bien entendu moto. De nombreuses photos, liens vers des sites, documents d'époque.

1969

1970 1971 1972 1973 1974 1975 1976 1977 1978 1979 1980
Motos de Légende La rénovation de la Godier Genoud 1975

cliquez sur les photos pour les agrandir


DEUX HOMMES : UNE MOTO

Georges & Alain

Fin Septembre 1974, tout auréolé de son 2ème titre de "Champion d'Europe d'Endurance" et de sa victoire au "Bol d'Or", le tandem Georges Godier & Alain Genoud se penche sur la façon de remédier aux problèmes d'interventions sur leur moto afin de gagner encore, de précieuses minutes. Après avoir gagné un temps considérable grâce à leur idée d'avoir, à disposition, pratiquement une deuxième moto entièrement démontée, il fallait encore diminuer les temps d'arrêts au stand, en, peut-être, repensant complètement le concept de la moto. Pour mener à bien ce projet, Georges fait appel à son ami Pierre Doncque, rencontré quelques années auparavant au hasard d'une route ou plus exactement d'un fossé….. Pierre qui est alors professeur de mécanique à l'IUT d'Amiens, bénéficie d'une "pépinière" de cerveaux avec ses collègues et les élèves. Reste à trouver le mécène qui voudra bien croire en ce projet. Comme il est dit qu'il ne faut pas "changer une équipe qui gagne" pourquoi ne pas contacter d'abord Xavier Maugendre Directeur de la Sidemm, et déjà "partie prenante" du Team. A peine ébauché auprès de lui, le projet reçoit immédiatement son approbation et du coup sa subvention, apportant ainsi le "nerf de la guerre" indispensable à la réalisation d'un tel "challenge". Dès lors, il n'y a plus qu'à !!!!!……… Quelques mois suffisent à l'équipe dynamique des élèves et de leurs ingénieux professeurs (Doncque & Lambert) pour créer une moto révolutionnaire. 1975 est donc l'année de l'apparition de la moto qui fût et reste : la moto d'aujourd'hui. Pierre Doncque, grâce à Elle, a d'ailleurs, pu soutenir sa thèse et obtenir le grade de Docteur en Génie Mécanique de l'Université du Maine, en octobre 2003. Mars 1975, la première moto est réalisée et peut faire ses premiers tours de roues à Magny Cours où, hélas, un temps déplorable ne permet pas une exploitation totale de ses capacités. Mais, l'équipage Godier-Genoud, après avoir gagné les 600 Kms de Zandvoort, et terminé 4ème des 1000 kms du Mans et de Mugello, remporte leur deuxième "Bol d'Or" consécutif et, avoir été classé 3ème des 500 miles de Truxton il lui apporte ainsi la couronne de "Championne d'Europe d'Endurance".

Tous les constructeurs japonais ont, de suite, perçu les capacités techniques de cette moto et les ont adaptées, au plus vite, à leurs productions, c'est ainsi que huit années plus tard, sont apparues, sur la route, des motos à Cadre Périmétrique et à suspension arrière mono amortisseur et basculeur. Cette moto devient "l'image" de l'enseigne Godier Genoud qui fait fabriquer toute une déclinaison de supports à son effigie (porte-clefs, tee-shirt, sweat-shirt etc…)

Le 28 mars 1993 survient le décès accidentel de Georges Godier.

Début janvier 1994, Pierre Doncque écrit à Alain Genoud. Il lui présente ses vœux et le remercie encore chaleureusement pour avoir pensé à le prévenir en premier de l'accident de Georges et émet le souhait de voir rouler à nouveau son "bébé". Sachant Pierre en lutte contre un cancer, Alain décide de tout mettre en œuvre pour réaliser son vœu, mais les aléas de la vie de l'entreprise font que cette restauration ne peut se faire et qu'Alain doive se consacrer à la survie de Godier Genoud. C'est en 1998 que l'idée est remise au "goût du jour", lorsque Serge Garcia, alors responsable des Coupes Moto Légende, demande à Alain s'il n'aurait pas la possibilité de participer aux Coupes avec une moto un peu exceptionnelle et des années 70/75. Alain toujours prêt à promettre, lui dit qu'il envisage de restaurer son "Endurance 75".

Après avoir fait refaire le moteur par le technicien de l'époque, Alain est à nouveau contraint de "marquer" une pose dans sa remise en état, entre autre, par manque de temps.

En septembre 1999, notre ami Eric Chambelin ex-employé en mécanique générale de la concession Godier Genoud entre dans mon bureau : Eric : Je viens vous faire mes adieux. MP : Glup ! C'est quoi cette histoire ???!!!!!... Eric : Françoise vient de me "jeter". Je divorce. Je perds ma maison etc… Donc, je retourne à Orléans. MP : Ecoute : "un mal se révèle toujours être un bien" ! Aujourd'hui c'est dur, mais dans deux ans tu en souriras, je te le promets. Tu ne peux pas partir comme cela en quittant un travail bien rémunéré, à ton âge tu n'es pas sûr te retrouver quelque chose, surtout à Orléans. Accroche-toi, il y a pire. Voilà, maintenant que tu vas avoir du temps, est-ce que tu accepterais de faire quelque chose pour Georges et Pierre Doncque ? Il s'agirait de terminer la restauration de la 75. Je lui montre alors, la lettre que Pierre avait adressée à Alain parce que je l'avais toujours avec moi tellement elle m'avait touchée. Eric en prend connaissance, me la redonne et me dit : OK ! Je viendrai tous les soirs en sortant du travail. MP : Pour le paiement de ton temps, tu penses que tu nous demanderais combien ? Eric : Ah ! non ! rien du tout, c'est très important pour moi. !!! J'étais vraiment très heureuse d'avoir donné une raison de "continuer" ici à Eric et soulagée pour Pierre, parce qu'enfin, cette moto allait peut-être reprendre vie. C'est ainsi que jour après jour nous avons vu Eric redonner un "aspect moto" à cette merveille, jusqu'à la veille des Coupes Moto Légende de mai 2000…. Eric a certes fait le plus gros du travail mais les petits détails qui nous "pourrissent" la vie en nous empêchant de terminer en temps et en heure ont bien été "domptés" par Claude qui a assuré la réfection de l'électricité, Roland sans qui la coque n'aurait pas pu être fixée, Jean Michel qui s'est déplacé spécialement pour installer la bulle et Michel qui, le jour du départ, donnait un "coup de main", en attendant patiemment de pouvoir charger la moto pour son transport vers le circuit, tout cela avec l'aide efficace et sous l'œil exercé de son "Papa" Alain.

De 1998 ... Les débuts de la restauration (photos Option Moto)

Sept 99 : les débuts de l'intervention d'Eric…

Le coup de balai d'Alain, "il ne faut aucune poussière autour d'Elle !"...

Claude à l'électricité…. et Roland qui vient régulièrement "jeter un œil" (au cas où !).....

Elle commence vraiment à prendre forme…..

Enfin des repose-pieds !...

Les dernières heures avant le "grand" départ …

à mai 2000.  Partie ! Plus là !....... 

SUITE ....

SUITE ....

Cliquez sur les couvertures de Moto Journal ou Moto Revue 
pour voir un résumé de ce fameux BOL 1975

SUITE ....


Manifestations Partenaires

Partenaires et sites amis...

 

WebMotoRing