Si vous ne voyez pas les animations ci-dessous, téléchargez le Plug-in Macromedia Flash: ici
 

Webmaster : Francis Boutet | M'écrire | Forum BIKE 70 | Livre d'Or BIKE 70 | Club BIKE 70  | Team BIKE 70 

 

Menu 

 

Pilotes de légende

 

Courses de légende

 

Motos de légende

 

Personnalités

 

Histoires Anecdotes

  Photos et Vidéos
  Revue de Presse

 

Liens

 

 

CETTE ANNEE LA : Revivez les principaux événements de ces années là. Sport, actualité, cinéma, musique et bien entendu moto. De nombreuses photos, liens vers des sites, documents d'époque.

1969

1970 1971 1972 1973 1974 1975 1976 1977 1978 1979 1980
Pilote de légende : Jean Claude Costeux
 

Jean Claude Jacq (à gauche) a longuement bavardé avec
Jean Claude Costeux qui nous livre ses souvenirs (voir vidéos ci dessous)

Jean Claude Costeux est né le 31 mars 1934 à Paris 14e.

Jean Claude Costeux commence a faire de la compétition en 1960, il participe aux 2H de Montlhéry. Cette année là il courra en 175 cc sur une Morini et en 500 cc au guidon d'une Norton Manx. Dés 1961 il apparait en  haut des classement sur les tablettes de la FFM. Il termine 3e en catégorie 175 cc (derrière Jean-Pierre Beltoise (Morini) etYves Rous (Morini) d'une course disputée à Magny Cours dans le cadre du  Championnat de France.

Toujours au début des années 60, on retrouve également Jean Claude dans les compétions de side-car comme passager de Timossi. Les deux compères vont ainsi glaner pas mal de lauriers dans cette discipline. Il changera ensuite de panier pour courir au coté de Couderc, avec également d'excellents résultats.

En 1964 Jean Claude revient courir dans les catégories solos avec à la clef de belles performances. En mai aux Trophées BP sur le circuit de Montlhéry, sur son Aermacchi, il termine 2e en 250 derrière Barbaroux. En septembre, toujours sur le circuit de Montlhéry il remet le couvert ...2e derrière Barbaroux pour le Critérium de Vitesse du M.C.F et 3e derrière Bayard (Morini) et  Lhéraud (Morini) pour les Coupes de Paris.

Si 1965 est une année en demie teinte, 1966 démarre en fanfare avec une victoire aux Coupes Eugène Mauve. il remporte la catégorie 250 cc devant Daniel Lhéraud (Yamaha) et Philippe Canoui (Ducati). Cette année là il monte encore plusieurs fois sur le podium.

Suite à ses bons résultats en solo, Jean Claude Costeux se fait remarquer par Bori, le patron de la marque Aermacchi / Harley Davidson en France. Fin 1967 Jean Claude devient pilote d'usine... en effet il obtient une moto offcielle, mais doit continuer à travailler à la SNECMA pour faire bouillir la marmite. Avec cette nouvelle machine il a comme objectif de remporter le titre en catégorie 500. Ses machines étaient très bien préparées. La 500 était basée sur le mono de 350 réalésé en 380 et logé dans un cadre de 250. Le moteur subi plusieurs modifications dont un nouveau réalésage à 408 cm3. Jean Claude a une machine pour gagner, mais la concurrence est farouche avec des pointures comme André Luc Appietto, Lefèvre, Pierre Monneret. Passet, Jacques Roca. Pourtant en cette fin d'année 1967, il manque un prétendant au titre, car Jean Claude Vigreux s'est tué, le 30 avril, sur le circuit de Mettet.

cliquez sur les photos pour les agrandir

Deux photos symboliques : à gauche Jean Claude Costeux passager de Couderc en side car ... et à droite, Jean Claude (Aermacchi 500 N° 23) pose avec les autres vainqueurs de la course qui s'est déroulée le 8 juin 1968 sur le circuit de Magny Cours (Motor Stadium Jean Behra). On reconnait les vainqueurs en side (Duhem et Fernandez) et caché derrière, on aperçoit la tête du vainqueur 250, Jacques Roca qui lavait remporté devant Barbaroux et Auréal. En 500, Jean Claude Costeux s'était imposé devant Christian Heckmann (Ducati, 350) et Christian Ravel (Velocette, 500).

cliquez sur les photos pour les agrandir

Dés la première course de l'année, Jean Claude fait parler la poudre. Lors des Trophées du M.C.F. qui se sont courus le 31 mars sur le circuit de Montlhéry; il termine 2e de la course des 500, course remportée par Antoine Paba sur sa Paton. Après avoir terminé 7e et 1er Français d'une course inter disputée sur le circuit du Mans (course gagnée par Kelvin Carruthers, il remporte sa 1ere victoire sur le circuit de Montlhéry lors des Coupes Eugène Mauve. Il gagne ensuite à Magny Cours (photo), termine 2e derrière Ravel aux Coupes de Paris .. et finalement remporte le titre 500cc. Il récidivera en 1969 en remportant les Coupes Eugène Mauve et le Critérium de Vitesse du M.C.F devant Thierry Tchernine. Cette année là dans les classements de vitesse du championnat de France on remarque les bons résultats d'un petit jeune, Michel Rougerie qui remportera le Bol d'Or  du renouveau. De son coté Jean Claude Costeux associé à Maurice Martine termine 6e du général et 4e en 500 et première des 350.

cliquez sur les photos pour les agrandir

Jean Claude Lecoq m'a fait parvenir cette photo et ses commentaires

Voici une photo ou il est au départ d'une course à Montlhéry (en première ligne sur la droite sur une Aermachi organisée par le MCF (année 67/68?). Le directeur de course avec le drapeau est Mr Roger Renault président du MCF et le pilote avec un point d'interrogation sur son réservoir est Pierre Blosser sur une des premières Kawasaki 250 Avenger ou Samourai (je me souvient plus exactement).

1969 voit l'arrivée des japonaise et annonce la fin des moteurs 4 temps. Bori sent le vent venir et propose à Jean Claude le guidon d'une 125 maison compétition client ... Jean Claude a du mal avec ce ce petit moustique, il préfère "les grosses" et accepte avec joie la proposition de Triumph de piloter l'une des 3 Trident officielles lors du Bol d'Or 1970. C'est la Trident de Smart / Dickie qui gagne le Bol, la 2e Trident de Tait / Joly terminera 5e après avoir connu de gros problèmes de lubrification, quant à la Triumph de Jean Claude Costeux et Jean Paul Passet, malgré des problèmes d'embrayage et de boite, obtiendra une belle 8e place.

1968,  sera titré Champion de France 500 .. 1969, Jean Claude conservera son titre ...

Superbe photo du départ des 500 en 1969 au Critérium Inter de l"ACO
Marsovszky (34), Garcin (21), Appietto (2),  Roca (casque jaune), Rosenbusch (45), Ellis (25), Lefèvre (29), Nash (39), Naudon (40), Louwes (31) qui cache Tchernine, Costeux (11), Galtier (20) qui cache Auréal, Thiemig (44), Magnien (33) qui cache Dumoulin, Butenuth (9), Turner (50), Granath (24),  B. Smith (47), Martine (35), B. Andersson (1), J. Williams (51), Keith, Robb (42), Ravel (17).
Source le super site de Vincent Glon, Racing Mémory  ... http://racingmemo.free.fr/M%20FRANCE/MOTO%20FRANCE%20CRIMANS.htm#depart

Jean Claude Costeux félicite Jean Paul Passet
à l'arrivée du Bol 1970 (Photo Moto Revue).
L'équipage Costeux / Passet terminera ce Bol
à une belle 8e place sur leur 750 Triumph

 

 

C'est en 1971 que Jean Claude raccroche son cuir après un dernier Bol d'or disputé en compagnie de Daniel Rouge, sur leur 850 Guzzi ils terminent à la 25e place.

Après la moto Jean Claude va remonter en selle ... sur des chevaux sa 2e passion. Il sera éleveur et cascadeur pour des films ou des spectacles produits par Mario Lurashi. Depuis un problème cardiaque, Jean Claude a levé le pied, mais on le retrouve lors de salon moto ou au bord des pistes afin de voir tourner les pilotes d'aujourd'hui.

Jean Claude au Salon Moto Légende 2007

VIDEOS

Dans les vidéos ci dessous vous retrouverez les interview de Jean Claude Costeux réalisé par Jean Claude Jacq en 2010 et un film réalisé par Jean Claude Jacq qui a filmé une course disputée en 1967 sur le circuit de Montlhéry et où apparait Jean Claude Costeux (commentaire Jacques Bussillet)


Manifestations Partenaires

Partenaires et sites amis...