Si vous ne voyez pas les animations ci-dessous, téléchargez le Plug-in Macromedia Flash: ici
 

Webmaster : Francis Boutet | M'écrireForum BIKE 70 | Livre d'Or BIKE 70 | Club BIKE 70  | Team BIKE 70 

 

Menu 

 

Pilotes de légende

 

Courses de légende

 

Motos de légende

 

Personnalités

 

Histoires Anecdotes

  Photos et Vidéos
  Revue de Presse

 

Liens

 

 

CETTE ANNEE LA : Revivez les principaux événements de ces années là. Sport, actualité, cinéma, musique et bien entendu moto. De nombreuses photos, liens vers des sites, documents d'époque.

1969

1970 1971 1972 1973 1974 1975 1976 1977 1978 1979 1980
LES ANNEES 1969 A 1989
 

CYCLISME 1970

Tour de France 1970

Dans les 14 équipes de 10 coureurs opposées à l'équipe FAEMINO, on cherche qui pourra s'affronter avec succès à Eddy Merckx, vainqueur de Paris-Nice, de Paris-Roubaix et du Tour d'Italie. Les Français Pingeon et Poulidor ne paraissent pas au mieux de leur forme (Poulidor, qui se remet d'un zona, a tenu à disputer ce Tour qui part de Limoges) et les jeunes comme Ocana, vainqueur du Tour d'Espagne, Van Impe ou Zoetemelk, vainqueur du Tour de l'Avenir 1969, manquent encore de métier.

Eddy Merckx sera effectivement le vainqueur absolu de ce tour, commençant à remporter le prologue clm de 7,4 km à Limoges. Il ne cachera pas son désappointement quand son coéquipier Italo Zilioli prendra le maillot jaune à l'issue de la 2e étape, à Angers. Merckx récupérera le maillot jaune lors de la 7e étape à Forest, Zilioli étant livré à lui-même. Merckx triomphera à Divonne-les-bains, à Grenoble, au sommet du mont Ventoux (où il s'évanouira après l'arrivée et où il sera mis sous masque à oxygène), et dans les deux dernières étapes clm à Bordeaux et à Paris.

Même si Poulidor résiste en se plaçant à la 7e place au classement général, ce Tour 1970 sera marqué par la faillite de la génération des trentenaires (abstention de Gimondi et Motta, abandon de Pingeon en début de Tour, places de 17e pour Aimar et de 26e pour Janssen), supplantée par l'arrivée d'une nouvelle génération (le hollandais Zoetemelk qui termine 2e, le suédois Gosta Petterson, 3e, le belge Van Impe, 6e, le belge Pintens, l'espagnol Ocana, qui, malade en milieu de tour, remporte la 17e étape à Saint-Gaudens, le français Bernard Thévenet, qui remporte la 18e étape à la Mongie).

Ce Tour sera marqué par les victoires d'étapes de jeunes coureurs français. Outre Thévenet, on assiste en effet aux succès du sprinter Cyrille Guimard à La Rochelle, d'Alain Vasseur au Feldsberg à l'issue d'une longue échappée solitaire, de Christian Raymond à Mourenx et de Jean-Pierre Danguillaume à Versailles. Le cyclisme français peut envisager avec espoir l"après-Merckx" qui n'est pas encore arrivé...

Vainqueur de 8 étapes (record de succès d'étapes sur un seul Tour), Eddy Merckx réussit le doublé Tour d'Italie-Tour de France qu'ont seuls réussi avant lui Fausto Coppi et Jacques Anquetil. On salue le "bol d'air frais" apporté par les jeunes, mais on estime que Merckx sera encore imbattable pendant plusieurs années.

Création du prix récompensant le meilleur jeune

Moyenne du vainqueur : 35.589 km/h.

 

Classement général final
1. Eddy Merckx Belgique Belgique 119h 31' 49"
2. Joop Zoetemelk Pays-Bas Pays-Bas à 12' 41"
3. Gösta Pettersson Suède Suède à 15' 54"
4. Martin Van Den Bossche Belgique Belgique à 18' 53"
5. Marinus Wagtmans Pays-Bas Pays-Bas à 19' 54"
6. Lucien Van Impe Belgique Belgique à 20' 34"
7. Raymond Poulidor France France à 20' 35"
8. Tony Houbrechts Belgique Belgique à 21' 34"
9. Francisco Galdos Flag of Spain 1945 1977.svg Espagne à 21' 45"
10. Georges Pintens Belgique Belgique à 23' 23"
150 partants, 100 classés

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Tour_de_France_1970

retrouver ce média sur www.ina.fr

Liens

http://www.memoire-du-cyclisme.net/eta_tdf_1947_1977/tdf1970.php

 

 

 


retrouver ce média sur www.ina.fr

 


Manifestations Partenaires

Partenaires et sites amis...